Une importante séance de travail sur le cadre légal du climat des affaires à Djibouti.

Blog Single

Le  Ministre de la justice, son Excellence MOUMIN AHMED CHEICK, a présidé ce matin, dimanche 24 mars 2019 une importante séance de travail sur le cadre légal du climat des affaires à Djibouti.

La réunion à laquelle a pris part le représentant de la Banque Mondiale, Monsieur ATOU SECK a été l’occasion d’examiner la position de notre pays par rapport aux quatre indicateurs légaux qui permettent de mesurer la facilité de faire des affaires.

Ces indicateurs sont:

                 - La protection des investisseurs minoritaires,

                 - L’obtention des prêts,

                 - Exécution des contrats et,

                  - Le règlement de l’insolvabilité.

À l’instar de deux dernières années, notre pays a entrepris des reformes législatives pour encore améliorer son classement Doing Business qui est passé de la 154ème place en 2018 à la 99ème en 2019.

Il s’agit aussi de se concerter avant la venue des experts de la Banque Mondiale qui évaluent chaque année la situation du climat des affaires.

Notre pays compte figurer en 2020 parmi les 50 meilleures économies du monde pour faire des affaires .

LE MINISTRE
M. Moumin Ahmed Cheick